Accueil > Atelier > La Cité de l'Environnement

Cité de l'Environnement

La cité de l’Environnement réalisée par le Pôle Solère a été le premier bâtiment à énergie positive de France. Située au cœur du parc technologique de la porte des Alpes dans l’agglomération lyonnaise à Saint-Priest, ce bâtiment à énergie positive, y compris la consommation bureautique, le 1er en France en matière d’immobilier de bureaux (4200 m² de bureaux), accueille des acteurs de la haute qualité environnementale, du développement durable et des énergies renouvelables. La Cité de l’Environnement est un exemple concret d’une construction à énergie positive tous usages, dont les concepteurs  MCP Ingénierie, Atelier LD, Bastide et Bondoux, Atelier Thierry Roche & Associés et d’autres entreprises, aujourd’hui au nombre d’une trentaine (Tribu, Enertech, Medieco, Concertience, Betrec, Domtis, Cluster Eco Energies…) sont également occupants. Elle exprime également, par son architecture et par l’approche paysagère, la volonté de redéfinir les relations de travail pour favoriser le bien être des salariés et l’échange entre les occupants. La Cité de l’Environnement sert également de vitrine européenne en matière de choix liés à l’environnement. Réalisée en étroite relation avec l’ADEME, elle a pu être financée par PREBAT grâce à son avancée en matière environnementale.

Un lieu de travail, un pôle de compétence dédié aux technologies de l’environnement

La Cité  de l’Environnement, bâtiment bioclimatique de bureaux à énergie positive tous usages, regroupe des urbanistes, architectes, bureaux d’études et des aménageurs reconnus en matière de qualité environnementale, le bâtiment a été conçu pour favoriser les échanges entre ses occupants et créer un véritable état d’esprit « Cité de l’Environnement » basée sur de nouveaux modes de gouvernance (Sociocratie  – CNV).
Initiée en 2006 et réalisée par 4 hommes : Gilbert Goutheraud, Didier Larue, Jacques Bondoux et Thierry Roche, La Cité de l’Environnement accueille notamment les membres du Pôle SOLERE (SOLutions Energétiques Renouvelables et Environnementales), qui sont à l’origine du projet. Elle est un lieu d’émulation, de recherche & développement et de projets comme les premières maisons passives de France réalisées dans les Hauts de Feuilly à Saint- Priest ou le projet du 1er bâtiment d’état à énergie positive de France : Descartes +, pour l’Ecole des Ponts et Chaussées à Champs Sur Marne.

Un bâtiment exemplaire qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme

Vitrine technologique et de savoir-faire, La Cité de l’Environnement intègre l’ensemble des éléments lui permettant d’être un bâtiment totalement respectueux de l’environnement : architecture, intégration dans le paysage, choix des matériaux et celui des éléments paysagers, tout a été pensé pour aboutir à un bâtiment à énergie positive.
Isolation par l’extérieur, triple vitrage, pompe à chaleur réversible, système de récupération des eaux de pluie…L’ensemble de ces éléments permet une consommation totale d’énergie (intégrant même la bureautique) inférieure à la production issue de 1400m² de capteurs photovoltaïques.

Découvrez en plus sur la Cité de l'Environnement

In English, All you want to kow about the "Cité de l'Environnement"